• Accueil
  • > Archives pour janvier 2008

Firenze 2007 deuxieme tentative….

31012008

Apres avoir couru mon premier marathon en l’occurrence paris et avoir réussi à finir (dans la douleur) je ne pouvais pas rester sur un chrono aussi loin de ma prépa (4h pour Panam fini en 4h40)

Alors je prends la décision de trouver un marathon pour la fin d années en relisant vos récits
Je décide de choisir florence d autant que cette année il y avait pas mal de CLM’s

Fin Juillet après avoir démarche quelques laboratoires histoire d avoir coup de pouce financier j arrive à boucler le budget et me lance dans la préparation du marathon cette fois l idée de finir en moins de 4h

Je me plonge dans des recherches de programmes d entrainements et fini par atterrir chez mon préparateur physique et mon médecin du sport (Dr Bermon et Vincent aide par Fred)

J abo rde les séances différemment avec un autre état d esprit cette fois je connais la sensation de la course le fameux mur (bien reçu a Panam) et la douleur de fin de course ….

Les séances passent je consomme de la monte en été des petits trails je me fais une musculature pour la course a pied (fini le judo snif)

Et je cours seul … avec mon poto Jeff qui prépare las Vegas une semaine après.et le spiridon cote d azur les jeudis soir je prends les conseils de chacun et me forge un moral de fer avec mon objectif en tète

Apres qq courses de préparation je me retrouve au 20km d Antibes mais pour y allez tranquille pas question de faire le fou 1 mois avant Firenze et la le cauchemar commence a chaque descente le genou me lâche purée je fini honorablement mais le genou énorme s en suit mise en repos soin de kiné avec Luca de la méso du doc Bermon purée je marche mais tjrs pas bon dans les descentes je galère je flippe des mois de prépa et mon genou lâche mais je garde espoir pour la course on verra bien o pire je marche .

Me voila à florence
Ville superbe habitant très agréable je traine avec qq potos retrouve a Rome qui loge a l hôtel et groupe d allemand rencontre o resto mamamia les patas, pizzas gelati me suis pete le ventre.mais raisonnablement en avant course

Samedi matin petit footing en groupe histoire de ce défoule ti peu les gambas purée g mal au genou je balise mais j ai tjrs la foi ca tenir demain serai o top
Journée au calme petit shopping pour mes loulouttes photos à faire pâlir un japonais le jok en mode touriste !!!
Le soir pasta party avec ma troupe et nos allemands quel gouffre les types suis impressionne (1 plat de pate et 2 pizzas chacun !!!!! en veille de course avec le ti rouge qui va avec !!)
Retour a la chambre prépare les affaires pour le lendemain pour la tenu ca sera o réveil avec la vu sur le ciel (maitre pierre a la météo … sur qu’il fera beau) je me décide pour t shirt et collant (noir pour moi blanc pour palmito …)

Matin de course réveil au aurore silence dans l hôtel juste les coureurs au déjeuner les tètes sont fatiguées les gars on déjà leurs tenues mdr je suis encore en jog après avoir déjeuné je monte me mettre ma tenu de bal avec l esprit déjà dans la course menteur j été inquiet pour le genou !!!!
J arrive sur la place purée déjà 200 coureurs qui attendent et pas de car on attend finalement on arrive a pénétré dans le car je dirai plutôt entasse ca rigole ca chante ca chambre aussi pas mal !!
La pression monte arrive devant la longue file de camion vestiaire je me change me prépare à rejoindre Michelangelo et sa place pour une course a objectif !!!
Arrive sur les lieux mince 8h10 et pas un clm et voila j ai loupe le rdv pffff suis deg
Je cherche des corsaires jaunes en vla oufff dur de ce retrouve dans la foule on attend la suite de la troupe CLM
J’en profite pour boire the m hydrater souffle en appréciant la beauté de place de la vue sur florence la Bella…
Nous voila au complet nous posons sous la statue pour immortalise l instant avant de rentre chacun dans son sas de départ je me rends compte que je n est pas de couleur ce qui veut dire que je pars hors sas à la fin snif snif et la j entend la douce voix de mon palmito JOKKKERRR allez bouge toi on file dans le sas !!!! Je le suis mais pas convaincu de pouvoir passe je le laisse passe grâce a sa musculature le golgotte de l entrée ne me vois pas mission 1 accomplis trop fort le palmito !!!
On papote on deconne on plaisante on avance ti peu la pression monte mais dans la bonne humeur, le palmito face a la grille ce met en condition d allégement maximal…
L hélico qui passe on salue on ne sait jamais si maman regarde !!!
PAN c est parti

Avec le palmito ca rigole coucou aux photographes on avance dans le troupeau ca descend ca va le genou tien palmito me hurle vla la fusée Pconvert en action o pov le gars il a le niveau !!
Palmito me raconte le medoc et les ravitos hum hum hum
Tien les 3h45 nous passent de suite je me rends compte que le rythme n est pas le mien palmito me dit pareil on ne va pas ce griller après 3 km de course on les gardera en visu ca sera déjà bon pour le moral !!
5km purée je fais ma pause allégement palmito m attend fait coucou a FB qui demande ce qu’il foutait la mdr ben quoi cete mon tour !!!
C est reparti dans les étroites rue de florence palmito en perd son gel décidément pas de bol on longe les bords de l Arno quand un fou furieux me passe pied nu je lui cours derrière pour photo suis écroulé de rire ya des fous partout !!!
Les premiers km ce passent bien on passe devant la fanfare la seul d ailleurs sur le parcours
La foule commence a s étire sur la route on retrouve FB tranquille alors on devient les 3 mousquetaires pendant quelques km un motard nous prends en photo les 3 ensembles j ai hâte de la voir celle la !!! Le palmito me demande les puls on a grosse différence mais bon !!!Je vois qu’il commence à être en vrac alors je le lâche pas et le tien au chantage j ai du gel en rabe ca le fait avance hihi cruel que je suis hihihihih Je me décide au 15eme de lui donne on ne sait jamais si on ce perd dans la foule on rencontre un gars un français en vrac complet on arrive au semi pas mal du tout perso je passe en 1h53 tranquille alors que paris 2h05 j’en garde sous la patte palmito refait ses chaussures on s attend mais je vois bien qu’il n’est pas au top FB nous a lâche depuis bon moment il est très en forme aussi J hurle dans les rue PAAALLMMIITOOOO il me répond mais ca devient de plus en plus loin il me rattrape et me dit de continuer qu’il ralenti un peu je lui souhaite bonne chance pour la suite et j entame mon chemin seul pas évident d un coup mais bon je vois au loin FB j accélère et le rejoint. De suite il me demande pour palmito je le rassure et on continu ensemble quelques km avant d être très en jambe enfin si je puis dire et me détache de FB
On arrive dans la ville j’en est perdu les km me souvient de FB qui m a dit au 28 tu es au domo okok je tien la foule est la purée que c est bon le sourire est la les poils ce dresse on relève la tète on allonge la foulée et ca continu je suis avec des belges purée sont aussi en nombres ca rigole une fois (oui cete facile)
30eme km mur mur quel mur purée suis frais comme un gardon bon un gardon qui a bien nage déjà !!Je prends 2 gels et je continu cette fois je suis seul purée ils sont passes ou ?????
Mais c est le parcours de la mort ici ya rien pas de bruit juste les pas des coureurs je Nen vois plus la fin ca devient horrible je me dis qu’il va falloir faire le demi tour pffffff alors je décide d allonge le pas plus vite j’en sors mieux je men porterai !!!
Je suis bien je continu je passe pas mal de monde le cœur tien bon les jambes aussi dernier ravito dans le parc purée l horreur ce coin je décide de ralentir après avoir consomme la banane cette fois sans mon palmito purée il est ou ?? J espère qu’il va bien !!

Je repars tranquilou clac purée le genou aieeeeeee s en suis une crampe a non pas maintenant !!! Je refuse la douleur je m arrête je bois je souffle j étire et je repars ou ca a l air d avoir suffi
J avances je croise les coureurs qui commencent l hippodrome bien du courage à eux !!!
Je retourne dans la ville le long de l Arno encore la foule revient ca tombe bien gros coup au moral a cause des jambes la peur que ca lâche d autant que devant moi c est l hécatombe je tien bon je rentre dans la ville les pave font mal aux jambes je les laisse pas traine sur les conseils de palmito qui ma mis en garde au départ.
Je prends la flotte je me dis que j ai pas de bol remarque 3h20 Pconvert a du arrive c est normal !!!!!
La foule applaudie je bombe le torse mais je fatigue j essai de garde la bonne foulée par contre je me fais doubler sans arrêt purée les gars on de la réserve moi je suis sec 40eme km bon ca va plus que 2km et des poussières la ruelle est étroite ca résonne dans ma tète purée je vois plus le bout de la rue c est dingue jamais ca tourne !!!!
Ca ye j’en vois le bout je tourne je me retrouve devant les vestiaires les veinards ils ont déjà fini a mon tour maintenant je regarde le chrono purée 15min pour moins de 2 km je ne dois pas lâche j avant je n accélère plus j essai de reste dans le pas et ce n est pas évident du tout
42km purée le panneau enfin !! La délivrance !! J enlève la casquette je sens le sourire sur mon visage je regarde la montre sur je serai sous les 4 heures je continu je reste sans accélérer le tapis rouge est la le monde aussi et la plus rien plus de douleurs juste le plaisir d avoir été encore au fond de moi puiser des réserves que je découvre dernier virage le sourire aux lèvres je lève les bras…. YESSS…. j y suis arrive le chrono 3h55’34’’.

Je pose pour la prospérité sous le chrono je le regarde encore et j avance récupérer une médaille qui a une saveur particulière celle d un palier celui des 4heures.

Je suis dans le couloir on me couvre d une couverture je me retourne sans cesse je pense a FB et palmito qui j espère ne vont pas tarder j avance me retrouve au dernier ravito le meilleur celui de la fin celui qui récompense un effort une victoire sur soi

Je dépose la puce je fini mon the chaud j attend mes potos de courses j espère les voir mais je fini par voir nono83 déjà change oui bon ca va !! La tortue sous sa couverture qui ce demande si elle peut enfin manger la tartelette au chocolat !! Quelle gourmande !!

Le retour a l hôtel ce fera a pied histoire de souffle de raconte la course de donner les impressions a chaud le plaisir de dire putin j y suis arrive.

Après avoir plonge dans une jolie hypoglycémie a l hôtel la faute a ne pas pouvoir avaler quoi que ce soit en après course et qui me prive de la gelati party.
Dernier fou rire au restaurant le soir ou la plupart des clients êtes des coureurs et tous avaient la démarche boiteuse mais certains la médaille au cou d autre en main mais tous le sourire

J en reste sur l image d un week end fabuleux dans une ville magnifique avec des gens super sympa
Des CLM ‘s tjrs au top
*merci a palmito et FB pour leurs soutiens et les fous rires !!!
*a tous les CLM’s
Un an que j ai croise la route de Pconvert pourtant déguisé en père noël a la cursa di natale.
Un an que j ai fait la connaissance des CLM’s.
Un an que je prends du plaisir à courir et a partager cette ambiance sur chacune des courses
Merci a vous tous

Le joker

 

 




Mon premier marathon…

31012008

                            dscn35431.jpg                       dscn35551.jpg                    dscn3545.jpg

« Mon premier marathon !!! Enfin l’ép reuve reine ou plutôt rêvée… Je ne pensais pas me lancer aussitôt dans le marathon vu mon expérience en course à pieds limité aux 10 kms et semi. Alors fin janvier inscription tardive et début de l’entrainement pour objectif 4h15 à 4h30 Mais surtout le finir !!!

Alors me voilà fraîchement débarqué dans la capitale direction la prise du dossard .A peine arrivé je suis scié par le nombre de personnes dans la file !!!
Après avoir récupéré la puce je vais retirer le tee-shirt non c’est pas vrai jaune !!! Sympa les poussins et je me dirige vers l’expo où j’espère croiser m aître riri chose faite je peux partir tranquille !!

Dimanche matin réveil 5h30 nuit pas très bonne l’esprit est déjà à la course…..Arrivée sous l’arc de triomphe je vois riri ,palmito déjà sur les rangs.

7h30 première photo avec le groupe forme devant l’arc purée ça a de la gueule quand même. Le rond-point commence à bien se remplir ça fait du monde mine de rien !!!
Après le rdv des vestiaires purée ça grouille de monde direction les sas !!
Me voilà installé avec ma tenue de bloc complète et acceuilli par un groupe de l’hôpital de Grenoble eux aussi en tenue !!!Me voilà bien détendu pour le départ.

8h30 les gars en fauteuil partent je leur tire mon chapeau !!!

8h45 c’est notre tour yesssss le cœur s’emballe les doutes arrivent aussi vais-je réussir à finir?
Et puis …. On s’en fou je suis là je vais au bout

9h je passe la ligne de départ ca yé c’est à moi de jouer !!!

Je pars tranquille avec les gars du CHU rythme tranquille les ballons 4h30 sont derrières moi qu’ils y restent !!

KM 5 rien à dire je suis en phase d’échauffement tranquillouuuu j ai quand même viré ma tenue qui me tenait chaud.

KM 10 gros bordel au ravito je me marre je prends bouteille au vol en faisant gaffe de pas me ramasser purée ça glisse c’est incroyable !!!

KM 15 Vincennes que c’est beau allez hop 2 tites photos en passant mouillage de casquette vu que plus d’éponges ……
J’arrive au semi en à peine plus de 2h frais comme un gardon je suis dans mes objectifs d’entrainement autour des 4h

28km merde je commence à flancher je me préserve ti peu je ralentis le rythme histoire d’en garder sous le pied pour plus tard ….
Satané tunnel j’en vois pas le bout ça crie ça gueule je rame je me pose des questions serait-ce le fameux mur des 30 km ?

KM 35 je suis vraiment hs mais j’avance les pas se font plus petits !!! Il fait chaud dans le parc

Arrive le tournant de ma course. Je regarde autour de moi je vois une dame pas très bien qui dévie sur moi et me cale dans les bras je demande de l’aide 2 autres coureurs viennent m’aider à la mettre sur le côté gros coup de chaud apparemment (les anglais connaissent pas la chaleur hihihi)je reste 10min avec eux les pompiers arrivent le temps de raconter ce qui a été fait je repars mais c’est pas possible je suis lesté j’arrive à peine à mettre les pieds devant ouf je sors du parc difficilement là je vois cette montée les gens qui encouragent !! Allez JO on y va c’est la fin purée en haut de la côte le premier ballon 4h30 me dépasse suis deg je fais ce que je peux pour les suivres après le dernier ravito je ne vois plus que le bout du ballon pas grave de toute façon je voulais finir !!

Les crampes, les douleurs sont de plus en plus présentent je tiens bon j’entends le speaker yes j’arrive enfin !!!

Ca yé je vois le bout purée… la reviennent quelques forces histoire de sourire d’apprécier cet instant attendu depuis 4h40.
Le temps ben en fait en arrivant on espère toujours mieux mais en y repensant pas mal de personnes ne franchiront pas la ligne alors je me dis c’est mon premier c’est ma perf je ferais mieux la prochaine fois parce que c’est sur il y en aura encore !!! Et je ferais encore mieux !!

Alors Paris médoc ou autres marathons lointains je ne sais pas encore mais les CLM’s vous pouvez être sur de me revoir parmi vous. Maintenant reste les souvenirs d’un week end sympa, d’une rencontre encore très agréable.

Et des courbatures qui rappellent à l’ordre …
A bientôt sur le bitume

 

 




Pourquoi la course a pied ??

29012008

judo.jpg

Et oui il faut un début à tout !! Apres avoir touche à pas mal de sports a plus ou moins bon niveau j’ai eu un coup de foudre pour le judo en regardant le père David douillet écraser le japonais aux jeux olympiques !! A la vu des images et devant la facilite je décide de me lancer dans cet art martial. Alors je fouine et tombe sur le stade Laurentin une école a l’ancienne ou le respect est maitre mot les premiers entrainements une vrai torture physique mais aussi moral des mois a faire le porte drapeau a être le sparing Partner des compétiteurs .Toujours dur de ce faire martyriser par des minots de 16ans voir moins Alors je mets les bouchées doubles et gravis assez vite les échelons je suis ceinture noir en 4ans en commençant a 27ans le judo. Merci maitre Allari, manu, gille, Jeremy, jean pierre, Yoann, Lionel, Sylvain et Marc il y en a tellement d autres le judo une famille !!!! Et la arrive la blessure qui m obligera à arrêter le judo du moins la compétition a mon ti niveau. Pas trop le choix des activités sportives avec l épaule en vrac alors je me mets à courir chose que j ai toujours pratique pour entretenir la forme et l endurance. Apres avoir fondu depuis l arrêt du judo je décide de commencer par le semi de Nice tranquillou et je le fini dans la douleur jambe genou pas très en forme âpres m être remis je prends conseil auprès de médecins (Dr Bermon) et preparateurs sportifs (Vincent et Fred plus tard) qui bossent avec moi a la clinique IM2S et repart sur des bonnes bases d entrainements. De suite tout va mieux j arrive à courir plus et plus longtemps.

Le plaisir est la a moi de faire ma trace …..




Courir le Marathon une passion un effort une joie…..

22012008

                firenze marathon

Courir le Marathon une passion 

 Passionné de course à pied, j’ai rassemblé dans ce Blog quelques uns de mes meilleurs souvenirs de courses. Que ce soit sur les grands MARATHONS INTERNATIONAUX ou sur les plus modestes courses Régionales en PACA ou ailleurs en France.
Pour tous ceux qui aiment la course à pied, qui la pratiquent ou qui ont envie de pratiquer et de se lancer dans la préparation exigeante d’un
Marathon, les photos pour donner envie, des commentaires, des impressions uniques et chaque fois différentes…
Partager des souvenirs, raconter les courses, les sensations tel est l’objectif de ce Blog. Il résume un peu l’histoire récente d’un coureur à pied avec l’avènement du numérique et du Blog.
 La distance reste toujours mythique et me fait toujours rêver, depuis que j’ai le souvenir, adolescent, de ces images du départ du Marathon de New-York sur le pont Verrazzano. Pendant près de 32 ans, je me suis dit, un jour j’y serai. pour aller au bout des 42,195 km, pour vivre avec passion une nouvelle aventure et la faire durer un peu
Visiteur, je te souhaite la bienvenue dans mon monde de la course à pied et au plaisir de suivre ta foulée ou d’entendre tes encouragements sur une route de France ou d’ailleurs… 







Débutants école de foot LLM |
MARADONA, EL PIBE DE ORO |
liverpoololyon |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PARAPENTE
| cdsmhrc
| TENNIS NORD MEDOC